Je cherchais une idée pour le post d’aujourd’hui, quand je suis tombée sur cet article, sur www.levif.be. J’ai lu ces lignes avec attention et j’ai été moi-même interloquée, tellement certains points me paraissent totalement naturels et font partie de mon quotidien… Que des Français ou autres « étrangers » soient surpris de ces faits anodins pour nous m’a fait sourire. C’est pourquoi j’ai décidé de réagir à ces 10 points qui rendent les Belges surprenants, vis-à-vis de nos voisins.

 

  • « Pouvoir » et « savoir »
    On attaque directement avec le gros morceau. Je m’en suis rendue compte en parlant avec des étrangers, que ce soit face-à-face ou bien par écrit. Le Belge est très vite repéré à cause de cette malformation linguistique. Je ne saurais (pourrais?) jamais ne plus l’utiliser. Je comprends l’erreur mais elle est tellement ancrée qu’il me serait difficile d’y faire attention à chaque instant. Puis, si ça peut faire rire les autres francophones, tant mieux, l’auto-dérision est l’un de nos points forts.
  • « Quoi ça? »
    Je fais partie des Belges qui ne l’utilisent jamais ou vraiment très peu. Mais je comprends tout à fait le désarroi d’étrangers face à cette expression signifiant simplement « Pardon? ».
  • L’alcool à l’école
    Oui, l’alcool à l’école est présent! … Je vous rassure, on parle bien ici d’adultes qui boivent des bières lors de fêtes organisées au sein de l’école et non pas des enfants buvant des bières dès la naissance… Les Français sont étonnés de cette habitude car pour eux, c’est mal vu alors que pour nous, cela reste insignifiant et habituel.
  • La patience
    Là, je suis un peu plus septique… Dans les files où j’ai déjà attendu de longs moments, beaucoup de Belges râlaient aussi. Bon, après, on dit toujours que les Parisiens sont pressés alors peut-être qu’ils râlent plus vite que nous, quand ça ne va pas assez vite mais sur ce point-là, je reste mitigée…
  • La couleur jaune
    Vous vous en doutez, c’est ce fait qui m’a le plus fait sourire… Surtout qu’en lisant tout ce que l’auteur désigne, dans son article, comme jaune en Belgique, j’en ai encore trouvé plusieurs dont la principale et celle dont on vous parle très souvent, sur le blog (comment se fait-ce qu’il ait omis ça?!?) : la bière !
  • Les poubelles
    Ce point m’a étonnée car je ne pensais plus aux Français et à leurs grands containers ou bacs à ordures. En effet, pour moi, les poubelles, je les connais dans de simples sacs, à même le sol, même si à la campagne, dans certains villages, le bacs à ordures est présent également. Au sujet du tri, je pense qu’on trie beaucoup (trois sacs différents, sans oublier les papiers et cartons) par rapport à d’autres pays.
  • Les cigarettes
    Comme je ne fume pas, je n’ai jamais prêté attention où en France, les cigarettes étaient vendues.
  • Les enfants
    C’est fou, ça! Je n’ai jamais remarqué qu’en France, ce soit si différent. Bien sûr, l’auteur ne parle que de Paris car je n’ai jamais ressenti de différence, en passant la frontière. Ici aussi, dans certains endroits, il est difficile pour une femme enceinte, de trouver une place assise ou de pouvoir être prioritaire à la caisse des magasins.
  • Le racisme
    Malheureusement, le Belge semble plus raciste… Pour ma part, je n’ai jamais entendu, comme décrit dans l’article, des propos racistes à la boulangerie, dans le magasin ou bien chez le coiffeur. Des insultes racistes en rue, oui, tristement mais je ne crois pas que les propos racistes soient autant banalisés.
  • Administration
    Je pense que nous ne sommes jamais satisfaits du système dans lequel nous vivons. Les Français voient sans doute le nôtre comme étant meilleur au leur, quant à la facilité de rentrer une demande et qu’elle soit acceptée, sans risque d’être considérée comme abusive mais nous, Belges, savons à quel point la lenteur administrative peut nous faire envier d’autres systèmes que celui-là.

 

Et pour vous, le Belge est-il surprenant, d’une quelconque façon que ce soit?