L’automne, soit on aime, soit on déteste mais on ne peut rester insensible à tous les changements qu’apporte cette saison.

1

 

Ce que j’aime le plus, dans cette période de l’année, ce sont les changements de couleur de la nature, évidemment, comme beaucoup! J’aime essayer de les photographier au mieux. Ce rouge, cet orange, ce brun ou ce jaune sont si peu communs, à d’autres moments que j’aime en profiter le plus possible.

C’est pour cela que j’aime les promenades en forêt, précisément en ces instants. J’aime y traîner les pieds pour entendre les feuilles emportées par mes mouvements. J’aime regarder ça et là, si je rencontre un animal prêt à hiberner. J’aime cette senteur, propre au moment de la chute des feuilles.

2

 

J’aime sortir de chez moi, très tôt le matin, dans le froid, sans trop réfléchir à ce que je vais porter ; j’enfile un jean, des bottes, un gros pull et je suis parée pour la journée. J’aime les températures qui baissent (bon, pour ça, je ne dois pas être tout à fait normale mais rien de tel pour me réveiller et pour me sentir bien dès la sortie du lit). J’aime cette vapeur sortie de ma bouche qui présage un bout de nez rouge, en fin de journée.

Puis, pour se réchauffer, qu’existe-t-il de mieux que le chocolat chaud fumant, dans un grand bol? Comme je vous l’ai déjà dit ici, automne rime avec le retour de mes plats préférés, aussi, comme les soupes, les tartiflettes, les raclettes, ou encore tout ce qui est à base de champignons.

3

 

Mais… Il y a toujours un « mais »… Rien n’est parfait, même pas durant ces trois mois…

Je n’aime pas le brouillard. Mes aînés ont pour habitude de dire qu’il fera ensuite ensoleillé mais je trouve ces matinées, où je ne peux voir à plus de cinq mètres, tristes et si ternes. Puis, leurs prédictions ne sont pas toujours bonnes et parfois, le brouillard ne se lève pas de la journée. Je n’aime pas la pluie, non plus ; ou seulement quand je suis à l’intérieur, que je sais que je ne dois pas sortir et qu’on en profite pour se glisser sous un plaid, devant un film ou une série.

La dernière chose qui ne me plaît pas, c’est le changement d’heure, grrr! Et ça, c’était ce week-end, alors, je suis toujours en mode « Tu te rends compte, il fait déjà noir ». Les jours raccourcissent, la lumière est faible de plus en plus tôt et ça va continuer comme ça jusque fin décembre…

4

 

En fait, en automne, j’aime tout simplement observer…

Pour cette article, je me suis baladée, seule, appareil-photo en main, dans les bois de Malonne. J’y ai rencontré de nombreuses personnes, toutes occupées à contempler la nature, quoi qu’elles fassent. Certaines se promenaient en famille, d’autres en couple. Il y en avait qui couraient ou qui pédalaient. D’autres encore étaient accompagnées de leur chien. Mais toutes avaient un point en commun : elles souriaient! Et ça, c’est assez rare que pour le signaler! Le beau temps a sans doute joué, puisque les températures étaient particulièrement hautes et que le soleil brillait… Mais j’aime imaginer que ces individus ont pu profiter, à leur façon, des choses qu’ils apprécient, en automne.

5