J’ai découvert le beer pairing, il y a deux ans et je suis restée étonnée devant tant de similitude, avec le vin et ses accords! On a pour habitude d’organiser, entre amis, des repas entiers à la bière, de l’apéritif au dessert, que ce soit dans la recette et comme accompagnement des plats. En préparant nos premiers repas, on restait « sobre » (pas dans tous les sens du terme… Hips…) en servant la même bière que celle utilisée dans la recette mais pour les prochains, j’ai envie d’essayer la complémentarité entre la bière et les plats servis.

 

Bon, bon, bon, j’écris, j’écris mais je ne vous explique même pas ce que c’est…
Le beer pairing, c’est le fait de choisir une bonne bière pour accompagner un plat, trouver l’accord parfait entre la bière et les mets servis. De cette façon, il faudra trouver l’équilibre entre l’amertume et/ou l’acidité des mets avec ceux de la bière. Il existe différentes façons de le faire :

  • soit en utilisant la même bière déjà présente dans la recette, pour créer un équilibre et renforcer la saveur initiale. Ni le plat, ni la bière ne prend le dessus.
  • soit en utilisant la bière comme un exhausteur de goût, pour une complémentarité parfaite :
    • compléter les saveurs entre elles pour les enrichir.
    • contraster les saveurs pour les mettre en valeur.

Par exemple, pour adoucir un plat très épicé, préférez une bière amère houblonnée. Et, au contraire, pour faire exploser le goût des épices, buvez une bière plus douce.
Ou pour un dessert, le stout reste l’accord parfait, tandis qu’une bière fruitée révélera d’autres saveurs, par son contraste.

 

Voici, ci-dessous, les accords que j’ai trouvés dans des livres et/ou que nous avons déjà testés :

Pils : plateau de fruits de mer.

Bière blanche : salades, crudités, omelette, poisson ou en début de repas.

Bière blonde : apéritif, salades, crudités, dessert fruité et si la bière est assez épicée, la coordonner avec des plats riches en épices, comme la paella, par exemple.

Bière IPA : tartiflette, couscous.

Bière ambrée : plat à base de sauce tomate comme la bolognaise ou les pizzas. Si la bière est plus aromatique, vous pourrez la servir avec le foie gras, la viande blanche, ainsi qu’avec un dessert caramélisé.

Bière brune : hamburger, préparation en sauce mijoté, gibier ou dessert au chocolat.

Stout/porter : gibier, chocolat ; les plus alcoolisés et sucrés seront parfaits avec les desserts.

Bière fruitée : magret de canard ; bière idéale pour un plat sucré/salé.

Gueuze : blanquette veau, fruits de mer, viande blanche grillée, poisson.

 

Et pour notre dernier « repas bière », nous avions proposé un beer pairing avec des fromages et c’est ce qui m’a le plus surprise! Certaines saveurs de fromage étaient tellement bien mises en valeur! A tester, absolument! Voici quelques idées pour vos premiers essais :

Fromage bleu : stout, porter ou IPA houblonnée

Triple crème : bière fruitée

Vieux gouda: imperial stout

Mozzarella : bière au blé noir

Camembert : bière acide, bière blanche

Brie : bière blanche

 

Finalement, le meilleur conseil que je puisse vous donner est de tester! Les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Choisissez si vous préférez l’équilibre entre les saveurs ou bien le contraste des saveurs mais surtout, faites selon vos goûts. Une personne pourra préférer une bière blonde avec un plat alors que sa voisine de table choisira une brune avec ce même plat.

 

Pour moi, le plus difficile aura été de trouver une bière s’accordant avec une mousse au chocolat. J’ai testé plusieurs bières et celle qui me plaît le plus reste la Rochefort 10! Une valeur sûre et l’harmonie est au rendez-vous. Pour la Saint-Valentin, Mr M. m’a offert un breakfast stout, Broken Dream. Et je pense qu’elle pourrait détrôner la Rochefort, à suivre…

 

Bref, essayez, dégustez et trouvez votre harmonie!